Psychomotricité à Bruxelles

Pour permettre à un individu de s’exprimer au mieux, certaines pratiques thérapeutiques peuvent s’avérer indispensables. Parmi ces thérapies, s’inscrit notamment la psychomotricité. En effet, cette méthode est en pleine émergence depuis plusieurs années et bon nombre de Français l’utilisent. Le recours de plus en plus fréquent à cette thérapie est sans doute lié à ses nombreux bienfaits qui s’inscrivent sur divers plans. Que ce soit sur le bien-être psychique, social ou physique, la liste de ses bienfaits est bien longue. Voici tout ce qu’il faut savoir à propos de cette thérapie.

Qu’est-ce que la psychomotricité ?

La psychomotricité est une méthode thérapeutique basée sur le mouvement. En effet, elle est destinée à tout individu ayant ou non des troubles psychomoteurs. Cette thérapie peut être appliquée aux adultes, aux adolescents ainsi qu’aux bébés. Elle prend en compte le rapport entre le corps et les fonctions psychiques. Il s’agit d’une discipline paramédicale qui promeut le développement global de la personne.

Les séances de psychomotricité mettent en relief un système d’homéostasie, de feed-back et de régulation tout en cherchant à mettre le corps en adéquation avec la pensée. Cependant, le psychomotricien s’intéresse aux interactions entre affectivité, motricité et intellect. Ce dernier observe et analyse la manière dont ces interactions se manifestent à travers le corps pour aborder son traitement.

D’une manière générale, la psychomotricité est la médecine de l’adaptation qui s’appuie sur des connaissances scientifiques.

Pourquoi inscrire votre enfant à un cours / stage de psychomotricité ?

Les cours de psychomotricité se veulent nécessaires et bénéfiques pour le développement des fonctions motrices et relationnelles chez les enfants. Pour rappel, c’est grâce à ces fonctions psychomotrices que les mouvements et les sensations sont reliés aux émotions et à l’intellect. L’on ne peut par exemple pas se déplacer ou faire un quelconque mouvement sans faire recours à une faculté psychique.

Il est donc nécessaire de développer et de perfectionner la corrélation entre le corps et le psychisme dès l’enfance. Or, les quelques heures de psychomotricité effectuées dans les écoles ne suffisent pas pour bien développer la fonction psychomotrice chez l’enfant.

Le fait d’inscrire votre enfant tôt à un cours ou un stage de psychomotricité lui permettra sans doute de bénéficier d’une bonne harmonie entre ces fonctions à l’âge adulte. C’est la raison pour laquelle Bernard Aucouturier pense que le fait de permettre à l’enfant de s’exprimer dans sa globalité favorise son évolution harmonieuse.

Les stages de psychomotricité pour les enfants permettent à ces derniers d’avoir confiance en eux-mêmes et d’avoir une bonne capacité d’analyse. Vos enfants pourront mieux découvrir ou percevoir le monde tout en jouant. La psychomotricité permettra à votre enfant de mieux combattre les problèmes psychomoteurs comme :

  • le manque d’habileté ;
  • les déficits d’attention ;
  • les comportements problématiques ;
  • et d’autres difficultés motrices ou psychiques.

Par ailleurs, il ne faut pas ignorer que ces différents problèmes peuvent avoir un impact négatif sur le cursus scolaire de l’enfant. Mieux, les cours de psychomotricité arment les enfants à convenablement affronter les échecs tout en développant leurs facultés socio-émotionnelles et motrices.

Troubles psychomoteurs : faites appel à un professionnel

En cas de troubles psychomoteurs, les médecins conseillent majoritairement les cours de psychomotricité. Bien qu’il existe un bon nombre de psychomotriciens, l’idéal serait de recourir à un professionnel en la matière si vous avez des troubles psychomoteurs.

En optant pour une rééducation psychomotrice, vous bénéficierez d’une meilleure adaptation tout en faisant des exercices et des activités ciblés. Le professionnel se chargera ainsi de réharmoniser votre équilibre psycho-corporel. Il vous permettra de vivre une expérience positive avec les séances de psychomotricité et de concevoir cette discipline comme une source de plaisir et sans pression. Avec la psychomotricité, vous pouvez mieux décharger les tensions.

La particularité du professionnel en psychomotricité est liée à l’attention particulière qu’il apporte à vos manifestations corporelles pour vous permettre de remédier aux troubles.

Les séances de psychomotricité vous permettront de maintenir le plus longtemps possible vos capacités cognitives, motrices et relationnelles. Chez les personnes âgées, cette thérapie est idéale pour la conservation d’une certaine autonomie dans le but de réaliser les tâches quotidiennes comme la toilette. Faire recours à un professionnel vous permettra ainsi d’avoir un soin de qualité. Dans un court laps de temps, vous pourrez retrouver facilement vos repères.

Psychomotricité pour bébés

Le champ d’application de la psychomotricité est bien vaste. En effet, elle peut s’appliquer aux nourrissons. Ici, les techniques d’intervention sont particulières et diffèrent de celles des adultes ou des adolescents. Toutefois, il faut noter que la psychomotricité chez les bébés s’intéresse également au mouvement du corps en lien avec le psychisme.

Dès les trois premières années de vie, le bébé développe très rapidement ces fonctions motrices et relationnelles. Déjà à la naissance, le bébé explore ses mains tout en jouant avec elles, puis apprend à s’en servir. De fait, il est important d’accompagner le développement psychomoteur de votre enfant dès sa naissance. Cet accompagnement lui permettra d’être habile et hyperactif sans être agité.

Vu que les réflexes au niveau du bébé sont archaïques, la psychomotricité intervient pour stimuler les connexions motrices, cognitives et relationnelles. Il est donc plus avantageux de s’intéresser aux fonctions psychomotrices quand le cerveau est encore souple. Par ailleurs, le psychomotricien réalise cet accompagnement grâce à des jeux et des techniques spécifiques.

Devenir psychomotricien / psychomotricienne (voir bachelier en psychomotricité)

La psychomotricité est un métier assez complexe. En effet, pour être un psychomotricien ou une psychomotricienne, il est nécessaire d’avoir des compétences et des connaissances dans plusieurs domaines. Cependant, une formation à préalable est de rigueur.

Pour être un psychomotricien, vous devez avoir un diplôme de psychomotricité. Ce diplôme d’État a été créé par le gouvernement français en 1974 compte tenu de la nécessité de la discipline. Il s’obtient dans les instituts médicaux de France après une formation de 3 ans. Cette formation est caractérisée par des cours théoriques et pratiques. Les modules de formation s’attellent sur les notions d’anatomie, de neurologie, de psychiatrie et de psychologie en particulier.

Durant cette formation, les étudiants en psychomotricité effectuent des stages dans les crèches ou dans les écoles. La formation en psychomotricité vous prépare à être un citoyen actif.

Avec un diplôme de psychomotricien, vous pouvez exercer dans plusieurs secteurs d’activité, en tant qu’autonome ou employé dans une entreprise (ou établissement). Vous aurez un large choix après votre formation parmi différents secteurs tels que :

  • les centres de réadaptation ;
  • les maisons de repos et de soins ;
  • les centres d’accueil de petite enfance ;
  • les écoles maternelles, primaires et secondaires ;
  • les centres hospitaliers ;
  • ou encore les centres d’accueil des personnes ayant des maladies mentales.

Le psychomotricien intervient également dans le domaine de la recherche et de la prévention. Grâce à ce diplôme, vous pouvez ainsi participer au développement psychomoteur des enfants ainsi qu’à la gestion des troubles chez les adultes. Recourir à une formation de psychomotricité vous permet donc d’avoir la sensation d’être utile pour votre entourage.

Les études de psychomotricité en Belgique

Les études de psychomotricité sont-elles reconnues et certifiées en Belgique ?

Oui, les études de psychomotricité sont reconnues et certifiées par la Fédération Wallonie-Bruxelles

Où faire ses études de Psychomotricité en Belgique ?

Combien de temps dure la formation de  psychomotricien ?

La formation en psychomotricité dure 3 ans.

De combien de crédits se compose la formation en psychomotricité en Belgique ?

la formation en psychomotricité en Belgique se compose de 180 crédits.

Quels sont les axes des études de Psychomotricité ?

  • Les sciences fondamentales et biomédicales
  • Les sciences humaines
  • La psychomotricité
  • L’immersion professionnelle

Le grade académique de la personne qui a terminé ses études en psychomotricité en Belgique se nomme le “Bachelier Paramédical en Psychomotricité”.

Vous souhaitez plus d’informations au sujet de la profession de psychomotricien et / ou vous tenir au courant de l’actualité ?

Découvrez l’union professionnelle belge des psychomotricien francophones

%s

Accéder au
Catalogue complet
des
Animations & Spectacles
Découvrez les
artistes les plus en vue du moment !
close-link